Exit les files de voitures interminables près des centres commerciaux de St Serge, Espace Anjou et Grand Maine. En ville pas plus de monde dans les rues même le mercredi. Mais où sont passés les angevins? A l'heure de la dernière démarque des soldes, les commerçants de la ville se posent des questions sur le bilan de l'opération. Revue en détails et astuces pour faire affaire cette année.

Cette année, à deux semaines de la fin des soldes, grande période promotionnelle de l'année, il y a toujours du choix. Normalement attendue par les angevins aussi bien que par les commerçants textile, déco, multimédia, etc., les soldes n'auront pas le même goût cette année. En effet, la période de vaches maigres était annoncée mais ne se ressentait pas autant dans les rues, sur les parking et aux caisses...

Le début des soldes a commencé sur Angers par une queue de personnes devant la boutique Free, qui a frappé fort en ce début d'année avec sa nouvelle offre sans engagement.

D'autres raisons qui puissent expliquer le fait que les allées des magasins soient désespérément désertes?

  • La Vente A Distance (VAD) et le e-commerce se portent arrogamment bien (+ 22% en 2011 par rapport à 2010 selon la FEVAD) puisqu'ils réalisent des promotions quasiment toute l'année et la plupart du temps ne font pas payer les frais de port à leurs clients. La VAD et les boutiques en ligne affichaient dès la première semaine des -50%, des -70%. Alors les petits commerces peinent à rivaliser...
  • Les températures plus qu'hivernales (-9°C jusqu'à hier sur Angers Lac de Maine) avec la neige et le "blizzard" et au revoir la douceur angevine.
  • Ajoutez y la récente démission du maire d'Angers, Claude Antonini et l'élection de Frédéric Béatse. Les Angevins ont plongé de plein fouet dans les élections à l'échelle nationale sans le vouloir. Comme on le sait tous, en période électorale, toute l'économie tourne au ralenti.


Pourtant, certains commerçants ont frappé fort dès le début en affichant des remises importantes. Cela n'a apparemment pas suffit pour attirer le chaland.

Alors petites astuces 2012 pour faire de vraies affaires cette année et faire marcher l'économie locale:

  • Commencez par laisser votre voiture au garage et empruntez le réseau Irigo pour vous rendre au centre-ville ou dans les communes environnantes pour faire vos emplettes. Non seulement, le ticket à la journée coûte moins cher qu'une place de parking pour la même durée, mais cela prévient également des éventuelles amendes de passage. Cette année, vous pouvez même inviter 2 amis à prendre les transports en commun avec vous si vous possédez un abonnement.
  • Dans votre parcours, privilégiez les commerçants qui choisissent leurs produits et leurs fournisseurs en fonction de leur qualité et de leur proximité (Maine-et-Loire, voire Pays de Loire). C'est économique, éthique et ça peut être écologique.
  • Enfin, avant de partir par ce grand froid, balisez le terrain en ciblant les boutiques que vous irez visiter pour optimiser vos trajets à pied en entrecoupant de pauses café. Pensez à faire une petite liste d'articles intéressants pour cibler les véritables bons plans et ne pas dépenser 1€ de plus.

Faire les soldes cette année, c'est réellement histoire de prendre du bon temps avec ses commerçants préférés, faire des achats utiles et économiques et profiter d'un centre-ville angevin enneigé. Alors n'attendez pas plus de 2 semaines pour en profiter.